Défaut de paiement : peut-on assurer son habitation ?

assurance habitation

Publié le : 26 juin 20233 mins de lecture

Le contrat d’assurance habitation peut être rompu par votre compagnie d’assurance pour diverses raisons : réclamations multiples, défaut de crédit, ou encore le non-paiement de vos primes sont quelques-uns des motifs les plus courants. En cas de défaut de paiement de votre part, trouver un nouvel assureur n’est pas une mince affaire.

Non-paiement de vos primes d’assurance : les risques

Un défaut de paiement de vos primes peut vous exposer à un risque d’annulation d’assurance habitation si vous présentez également un énorme passif pour la compagnie d’assurance par d’autres moyens, tels que le besoin de remplacer le toit ou le dépôt de plusieurs réclamations.

Les compagnies offrent généralement aux propriétaires une certaine flexibilité en ce qui concerne les dates d’échéance des paiements, y compris une période de grâce de 30 jours pour vous permettre de rattraper les paiements. Si vous payez la totalité de votre prime pendant cette période de grâce, vous pouvez maintenir votre couverture. Cela vous évitera toutes les contraintes liées à la souscription d’une assurance habitation après résiliation. Sur le site https://www.assuranceendirect.com/, vous pouvez s’assurer après résiliation sans frais de dossiers et vous recevez immédiatement par mail votre contrat et votre attestation d’assurance.

Pour plus d'informations : Quelles sont les indemnisations en cas de cambriolage ?

Empêcher la résiliation de votre assurance habitation

Si vous avez des difficultés à payer vos primes et éviter de souscrire une nouvelle assurance habitation après résiliation, la première chose à faire est de vous rapprocher de votre assureur afin que vous puissiez trouver un consensus pour le maintien en vigueur de votre police.

Si le motif est spécifique, comme un séjour à l’hôpital, une maladie ou un décès dans la famille, un voyage qui a pris plus de temps que prévu, ou peut-être des problèmes financiers et des dettes, il faudra en informer la compagnie. Très souvent, dans des circonstances exceptionnelles et si vous êtes abonné depuis un certain temps, cette dernière pourra probablement négocier de nouvelles modalités de paiement en fonction de vos moyens.

À découvrir également : Locataire : doit-on obligatoirement souscrire à une assurance habitation ?

L’assurance habitation à haut risque : une solution

Si vous devez trouver une nouvelle assurance habitation après résiliation, il existe des compagnies qui se spécialisent dans l’aide aux propriétaires à haut risque. Le seul inconvénient est que vous paierez probablement des primes plus élevées, mais c’est mieux que de ne pas être assuré.

Certains régimes d’accès équitable aux plans d’assurance permettent aussi aux propriétaires à haut risque d’obtenir une couverture, mais, en plus de primes coûteuses, il y a souvent des conditions rigoureuses. En dernier recours, vous pouvez prendre contact avec le Bureau Central de Tarification, un organisme indépendant d’aide aux résiliés. Vous bénéficierez d’un accompagnement gratuit.

Plan du site