Quelles sont les indemnisations en cas de cambriolage ?

Vous avez été victime d’un cambriolage durant votre absence ? Afin d’obtenir une indemnisation en mesure de couvrir les dégâts provoqués par son auteur ainsi que les objets volés, il y a des procédures que vous devez suivre. Pour bénéficier de cette prise en charge, vous devez effectuer quelques démarches et ce, étape par étape en partant du constat à l’indemnisation en cas de cambriolage.

La procédure à suivre pour le constat d’un cambriolage

Déposer plainte

Si vous êtes victime d’un cambriolage, il est important de suivre certaines étapes afin de pouvoir porter plainte et obtenir réparation. Tout d’abord, il est important de garder son calme et de ne pas toucher à quoi que ce soit. Ensuite, il faut appeler les forces de l’ordre et attendre leur arrivée. Une fois que les policiers ou gendarmes sont arrivés, ils vont procéder à une enquête et vous demanderont de leur décrire ce qui s’est passé. Il est important de leur donner le maximum d’informations afin qu’ils puissent retrouver les auteurs du cambriolage.

La première chose que vous devez faire si votre maison a été cambriolée est de déposer une plainte. Pour cela, vous devez préserver toutes les preuves possibles concernant le vol à savoir une vitre cassée ou un verrou forcé. Ensuite, rendez-vous immédiatement au commissariat de police afin de déclarer le sinistre et de déposer une plainte pour effraction.

Contacter l’assurance

Une fois fait, on vous recommande après à informer votre assureur de tout ce qui s’est passé. Vous disposerez ainsi de deux jours pour pouvoir déclarer la situation à votre assureur. Ce dernier vérifiera le contrat que vous avez signé afin de déterminer la garantie adéquate selon la liste des biens dérobés. Pour définir les dommages causés, vous devez avoir les documents justificatifs de tous vos biens que vous vous êtes fait voler. Notamment les bons de garantie, la facture et la photographie. Pour faire court, votre assureur a le droit de solliciter l’aide d’un expert pour estimer la valeur de vos biens perdus.

Comment justifier la possession de certains biens ?

Pour cela, l’assuré doit montrer les documents qui justifient l’existence de vos biens à savoir les factures d’achat. Aussi, les photographies de l’objet permettront efficacement de justifier que le propriétaire dispose véritablement de ce dernier.  Par ailleurs, pour justifier l’existence des objets perdus, le propriétaire doit fournir des éléments justificatifs essentiels tels que les factures d’achat ou d’entretien voire même de préparation si besoin. Grâce à cela, l’assureur se retrouve dans l’obligation de verser l’argent adéquat selon ses objets.  En ce qui concerne les objets valeureux comme les bijoux, il s’avère nécessaire de faire une attestation d’authenticité avant de se lancer dans l’indemnisation en cas de cambriolage.

Le déroulement de l’indemnisation

Pour bénéficier d’une indemnisation en cas de cambriolage, l’assureur doit vérifier et relever la valeur des biens dérobés le jour du vol. Bien évidemment, cela n’est pas envisageable si le propriétaire n’a pas souscrit à une assurance auparavant. Ensuite, ce professionnel établira l’existence ainsi que la valeur de remplacement à neuf, tout en déterminant le taux de vétusté en fonction des objets dérobés. Pour bénéficier d’une indemnisation, il faut d’abord déposer une plainte auprès de la police ou de la gendarmerie. Ensuite, il faut faire une déclaration au service d’assurance avec lequel vous avez souscrit votre contrat d’assurance habitation. Il est important de réunir tous les documents nécessaires pour faire votre déclaration, notamment les factures et les preuves d’achat des biens qui ont été volés. Voici quelques exemples de biens qui peuvent être couverts par une assurance habitation en cas de cambriolage, que vous soyez locataire ou propriétaire :

  • les bijoux ;
  • les ordinateurs et autres appareils électroniques ;
  • les meubles de valeur ;
  • les œuvres d’art.

En cas de cambriolage, il est important de suivre la procédure indiquée par votre assurance habitation afin de bénéficier d’une indemnisation.